Le COVID-19 et la CĂ´te d'Ivoire

Le COVID-19 et la CĂ´te d’Ivoire

Le bureau d’Ă©tudes ivoirien ONPOINT Africa Group a menĂ© fin mars une Ă©tude très complète sur l’impact Ă©conomique et sanitaire à venir de la pandĂ©mie du COVID-19 en CĂ´te d’Ivoire. Ce travail très fouillĂ© (64 pages d’informations, de schĂ©mas et de tableaux) est une rĂ©fĂ©rence utilisĂ©e par diffĂ©rentes institutions publiques et privĂ©es ou par certaines chancelleries pour prĂ©parer et anticiper les politiques qu’il faudra mettre en œuvre pour que la CĂ´te d’Ivoire et ses habitants puissent faire face aux consĂ©quences de la crise. Les travaux insistent essentiellement sur les aspects Ă©conomiques

Bien qu’ils circulent sur internet, pour des raisons de protection des droits d’auteur de ces travaux nous ne pouvons les mettre en ligne. Nous vous proposons ci-dessous deux extraits. Si vous voulez la version complète, vous pouvez contacter par mail le bureau d’Ă©tude à l’adresse mail : africa-iq@onpointafrica.com ou à Fdm-adfe section CĂ´te d'Ivoire à l’adresse fdm@adfe-ci.org.

1) Implications pour le système sanitaire Ivoirien

La structure des âges en Afrique et particulièrement en CI est un atout contre la lĂ©talitĂ©́ du virus.

· Le taux de lĂ©talitĂ© du Covid-19 est croissant avec l’âge : 15% pour les plus de 80 ans. 8% entre 70-79 ans. 4% entre 50-69 ans. Moins de 1% pour les -50 ans

· En CI, seul 10% de la population ivoirienne a + 50 ▪ ans et moins de 2% ont

· plus de 70 ans. Cela diffère nettement des pays occidentaux et d'Asie du sud-est : L’Italie a 45% de sa population qui a + 50 ans et 17% de la population a plus de 70%. La chine a 30% de sa population qui a +70ans et 35% pour les USA

Mais La population semble avoir un état de santé plus fragile pouvant conduire à une proportion importante de cas graves liés au covid-19

· 99% des personnes décédées du fait du Covid-19 ont des antĂ©cĂ©dents mĂ©dicaux avec 35 % des maladies chroniques ou infectieuses (cardiovasculaires, cancer, diabète et maladies respiratoires chroniques)

· En CI, une part non nĂ©gligeable de la population à des maladies chroniques infectieuses en comparaison avec les pays occidentaux et elles reprĂ©sentent 30% des dĂ©cès de la population ivoirienne

· Il semblerait que ces maladies soient les principales causes d’aggravation de la probabilitĂ©́ de dĂ©cès du Covid-19

Aussi le risque existe que les ressources sanitaires ne soient pas assez suffisantes pour faire face à une forte affluence de cas graves

· La CI dispose d’un ratio de 1,4 médecin pour 10 000 HAB et 4,6 infirmiers pour 10 000 HAB

· Ces chiffres bien que respectant les normes de l’OMS sont à relativiser lorsqu’on compare la CI à d’autres pays Africains (Ghana, Maroc, Afrique du Sud, etc.)

· Des efforts sont cependant entrepris avec 50 unitĂ©s d’appareils respiratoires en cours d’installation pour faire face à la crise…

· …en plus des investissements massifs en cours pour la modernisation du système de santé

2) Les Ă©lĂ©ments clĂ©s identifiés dans la capacité de l’Ă©conomie Ivoirienne à supporter les chocs induits à cette crise

· Une Ă©conomie relativement diversifiĂ©e à l’Ă©chelle de la zone

· Des capacité d’exportations importantes et plus diversifiĂ©e que les pays de la zone

· Des investissements publics importants depuis 2012 sous fond de dĂ©sendettement

· Investissement privé en forte croissance notamment dans le secteur industriel, réalisé à 90% par des entreprises Ă©tablies localement

· Une Ă©conomie des services en croissance et diversifiĂ©e : croissance continue du secteur des secteurs clĂ©s des services et reconstitution du secteur touristique autour du tourisme d’affaires

· Conjoncture gĂ©nĂ©ralement positive dans le secteur agricole

· L’Ă©mergence de nouvelles filières

· Des finances publiques saines

· Un niveau de consommation des mĂ©nages en hausse