Jacqueline BERTHO, notre tête de liste!

Aventurière et curieuse, je suis arrivĂ©e en cĂ´te d’Ivoire très jeune, amoureuse et j’y ai tout aimĂ©, ma famille ivoirienne, la population de CĂ´te d’Ivoire,  l’histoire, la nourriture et je m’y suis installĂ©e pour un moment et puis pour y rester.


Assistante sociale, j’ai eu la responsabilitĂ© d’Ă©tudiants plus âgĂ©s que moi et je suis ainsi entrĂ©e dans les rĂ©alitĂ©s des quartiers et des familles qui ont besoin. Ce prisme de lecture ne m’a pas quittĂ©.


J’ai conservĂ© mon identitĂ© et mon ancrage guĂ©randais, proches des miens je suis restĂ©e connectĂ©e à mes rĂ©alitĂ©s françaises et engagĂ©e dans ma rĂ©gion victime de l'Amoco Cadiz et de l’'Erika, j’y ai dĂ©veloppĂ© mon engagement Ă©cologique. L’Ă©ducation de mes parents avec le compost pour le jardin, le partage des pommes et des choux m’ont enseignĂ© le rythme de la nature, la simplicitĂ© des choses et les relations de voisinage.


Ma vie en CĂ´te d’Ivoire a Ă©tĂ© un ascenseur social, j’ai eu la chance d’aimer, d’y croiser des personnes de grandes qualitĂ©s, grâce à elles j’ai Ă©largi mon horizon, dĂ©veloppĂ© ma tolĂ©rance et amĂ©liorĂ© ma position sociale,  je suis entrĂ©e dans diffĂ©rents milieux et j’ai travaillĂ© dans divers secteurs.


EngagĂ©e à Amnesty Internationale en France, j’ai  adhĂ©rĂ© dès 1980 à la Section ivoirienne ou j’ai trouvĂ© de très nombreux amis. Maman d’Ă©lèves active dans les associations « Eau Vive Cocody et le Collège Jean-Mermoz » j’ai bien connu le monde de l’Ă©ducation.


Soucieuse de la vie en collectivitĂ© et de l’intĂ©rêt commun, j’ai animĂ©, formĂ©, crĂ©Ă© et gĂ©rĂ© des Syndics de copropriĂ©tĂ©s. J’y ai appris la difficultĂ© de l’engagement citoyen et communautaire. FĂ©ministe et Ă©cologiste j’ai animĂ© des associations de femmes et gĂ©rĂ© des tontines.

Membre fondateur d’associations professionnelles des Ă©nergies renouvelables, d’ONG et de Clubs connus ou moins connus, je crois dans l’Homme, dans le sens de l’Ă©quitĂ© et de la justice sociale et travaille pour la protection de la Planète et le lègue aux gĂ©nĂ©rations futures.

Je suis heureuse de porter le flambeau de Français du Monde et de dĂ©fendre ses valeurs de solidaritĂ©, d’entraide, d’engagements citoyens et Ă©cologiques.


Pour moi le Conseiller des Français de l’Ă©tranger portĂ© par FDM est l’incarnation vivante de cet engagement. Son rĂ´le, ses actions, sa mission en dĂ©coulent.